L'Alsace en planeur

 

Le vrai vol à voile commence une fois breveté. Après s'être entraîné au "vol sur la campagne" et en avoir passé la qualification, commenceront les vols de distance. Plusieurs centaines de kilomètres peuvent être parcourus rien qu'en sachant utiliser les courants ascendants. Il est ainsi possible de couvrir des distances sur plusieurs départements (Alsace, Vosges, Jura, Doubs, Territoire de Belfort...) et de parcourir 300 km en un vol !

Il ne tient qu'au pilote de savoir exploiter et les conditions météorologiques et les fantastiques performances de sa machine. Seul à bord, il lui appartient de prendre les décisions adéquates, pour mener son vol à bien. Autrement, c'est l'atterrissage dans un champ et le dépannage du planeur par la route, ce que nous appelons "la vache".

Et la progression du pilote continue. Au fur et à mesure de son expérience grandissante, il va passer successivement les "certificats de performances". Ceux-ci consistent en divers vols d'épreuves, agrées par la Fédération Aéronautique Internationale (F.A.I) et attestent du niveau d'entraînement du pilote. Un vol de 300 km (trajet libre), un gain d'altitude de 3 000 mètres. Un vol de 300 km (trajet prévu), un vol de 500 km (trajet libre), un gain d'altitude de 5000 mètres.